La nature a pensé à tout. Par exemple, elle nous a donné un remède contre la douleur sous la forme d’une belle plante verte aux fleurs riches. Le cannabis aide à combattre toutes sortes de douleurs, en particulier les douleurs chroniques. La plante contient différentes substances actives, appelés cannabinoïdes, qui fournissent un effet thérapeutique.

Les deux plus connus et les plus intéressants sont le THC (tetrahydrocannabinol) et le CBD(cannabidiol). Nous connaissons le THC avec le high relaxant que peut fournir un gros joint de weed. En même temps, cette substance a un effet narcotique et anesthésiant. Le CBD réduit les douleurs (chroniques) et il a un effet anti-inflammatoire. Les différents types de cannabis ont différentes proportions de ces substances actives. En outre, on peut trouver des huiles qui contiennent uniquement du THC, ou du CBD. C’est bien quand on peut avoir ce choix, mais qu’est-ce qui fonctionne le mieux pour la douleur ? Et qu’elle est le meilleur choix de cannabis ?

OÙ EST-CE QUE ÇA FAIT MAL ?

Pour trouver une réponse à cette question, on peut se demander de quoi on se plaint. Beaucoup de gens qui utilise du cannabis comme anesthésiant trouvent suffisamment de soulagement en utilisant du cannabis standard avec un taux de THC élevé. D’autres, cependant, ne jurent que par les produits riches en CBD. C’est intéressants de chercher ce qui nous correspond le mieux. C’est en rapport avec le type de douleur que vous avez et quels récepteurs vous voulez atteindre. Le THC semble soulager les rhumatismes, les arthrites et les fibromyalgies. Le CBD, d’un autre côté, a davantage d’effet sur les crampes et les spasmes. Aussi, le CBD a des vertus anti-inflammatoires et il renforce notre système immunitaire à différents endroits de notre corps, comme la rate.

DES FRÈRES QUI COOPÈRENT

Cependant, le plus efficace est la consommation de produits à base de cannabis dans lesquels on trouve ces deux substances en grande quantité. Le THC et le CBD sont un duo gagnant, car le tetrahydrocannabinol psychoactive fonctionne de façon optimale avec le cannabidiol non psycho-actif. Le CBD régule l’opération du THC et fournit un high plus clair. En outre, ils marchent aussi main dans la main pour ce qui est de la douleur, car ils ont tous les deux leur propre manière de lutter contre la douleur et se renforcent l’un et l’autre.

PASSAGE PAR L’ESTOMAC

Un dernier conseil avant d’allumer un gros split : il est mieux de consommer le cannabis de façon orale, par le moyen de produits comestibles ou d’huile de chanvre. Fumer brûle le cannabis et réduit les effets thérapeutiques en changeant la structure chimique des substances actives.